Nactalou
Nourrir mon bébé

Les 10 règles d’or de la diversification alimentaire de bébé

Entre 4 et 6 mois, bébé peut commencer à découvrir des nouvelles saveurs et textures. Une nouvelle expérience qu’il appréciera beaucoup !

1) Attendez le feu vert du pédiatre

1) Attendez le feu vert du pédiatre

Seul le pédiatre est en mesure de vous dire si oui ou non bébé peut commencer sa diversification alimentaire.

2) Le lait doit rester la base de l'alimentation de bébé

2) Le lait doit rester la base de l'alimentation de bébé

Parallèlement à sa diversification alimentaire, bébé doit maintenir sa consommation de lait habituelle durant plusieurs mois. Les aliments interviennent en tant que compléments et non pas substituts !

3) Commencez par les céréales

3) Commencez par les céréales

Les céréales sans gluten au début (riz) puis avec gluten (blé) peuvent s’ajouter au biberon de bébé pour commencer sa diversification tout en douceur, toujours sur la base liquide qu’il connait.

4) Continuez avec des légumes "doux"

4) Continuez avec des légumes "doux"

Proposez à bébé un petit pot aux légumes ou une purée maison sans sel le midi. Laissez le goûter, puis continuez avec son lait habituel. Préférez les légumes qui n’ont pas un goût trop prononcé et qui se digèrent facilement comme les haricots verts, le potiron ou encore les carottes. A partir de 9 mois, vous pourrez introduire des légumes riches en fibres et forts en goût.

5) Privilégiez le mono-saveur

5) Privilégiez le mono-saveur

Ne faites goûter à bébé qu’un légume différent par jour. Il apprendra ainsi à bien à les différencier, mais vous pourrez aussi aisément déceler d’éventuelles allergies . Introduire le plus de saveurs possibles entre 6 et 12 mois

6) Perséverez face au refus

6) Perséverez face au refus

Si bébé ne veut pas goûter d’un légume particulier, ne le forcez pas ! Mais proposez lui à nouveau un autre jour, jusqu’à ce qu’il l’accepte. Un même aliment peut être proposé jusqu’à 10 fois mais pas d’affilé !

7) L'importance des matières grasses

7) L'importance des matières grasses

Très importantes pour son développement cérébral : ajoutez une cuillère à café de matière grasse à tous les repas de bébé. Privilégiez les huiles riches en oméga 3 type colza (ou noix) mais sans les faire cuire. Alternez avec d’autres huiles végétales (tournesol) et beurre ou crème de temps en temps.

8) Intégrez des fruits

8) Intégrez des fruits

15 jours après l’introduction des légumes, commencez à présenter à bébé des compotes de fruit au goûter. Il préferera leur goût sucré mais n’oubliez pas de conserver les légumes du midi !

9) Adaptez les saveurs

9) Adaptez les saveurs

Les fruits comme l’abricot ou la prune sont trop acides pour bébé ? Mélangez les avec un peu de pomme ou de poire pour adoucir le goût. Privilégiez cependant le mono-saveur comme pour les légumes.

10) Le passage du semi-liquide aux morceaux

10) Le passage du semi-liquide aux morceaux

Aux alentours de ses 8 mois, proposez lui des petits morceaux de fruits ou de légumes fondants (cuits ou crus comme la banane) faciles à écraser sous son palais.

Une question ?
Nous répondons dans les
48 heures !