Nactalou
Ma grossesse

Communiquer avec bébé : la création du lien in-utero

Interagir avec bébé avant même qu’il n’ait pointé le bout de son nez ? Non, vous ne rêvez pas ! Il est bel et bien possible d’établir un lien in-utero avant même la naissance. Petit tour d’horizon des différents moyens à mettre en place pour établir le contact.

  • Adoptez la zen attitude !

Méditation, sophrologie, ou tout simplement, prendre du temps pour soi 5 min à la maison, sont d’excellentes pratiques pour apprendre à se détendre, à respirer et à se retrouver. En somme, une préparation optimale à l’accouchement ! Mais aussi, le bon moyen d’instaurer un moment privilégié avec bébé. Ces instants vous procureront à tous deux une sensation de bien-être et d’apaisement, à l’image d’une véritable communion. N’hésitez pas à inviter papa à participer !

Et si on discutait ?

Bébé commence à percevoir les sons extérieurs à partir du 5e mois de grossesse. Votre voix sera la mieux perçue, car peu atténuée en raison d’une double conduction osseuse et tissulaire. Tout semble alors prédisposé à ce que vous lui parliez. Vous pouvez rassurer votre conjoint, sa voix sera également entendue. Naturellement, ne vous attendez pas à mener de profonds débats philosophiques…l’idée est plutôt d’apprendre à lâcher prise ! Confiez-vous à lui, décrivez-lui ce qui vous entoure, parlez-lui de sa future arrivée, de votre impatience…bref, de tout ce dont vous avez envie ! Les 9 mois de grossesse vous paraîtront d’autant moins longs.
Cette pratique a pour avantage d’apprendre à se « connaître » avant même de se rencontrer physiquement. Elle développe le sentiment d’appartenance de bébé à la famille.

ZOOM : comment bébé perçoit vos tentatives de communication ?

ZOOM : comment bébé perçoit vos tentatives de communication ?

Vous vous demandez sûrement comment bébé perçoit ce qui l’entoure. Découvrez les étapes clés de son développement, celles qui renforcent une possible interaction…

-Au 2ème mois : bébé commence à bouger mais il y a peu de chance que vous vous en rendiez compte, c’est encore trop tôt pour communiquer…

-Au 3ème mois : vous devriez cette fois-ci sentir sa présence : sensation de papillons dans le ventre, petites bulles…bébé s’affirme et se manifestera de plus en plus en fil des mois.

-Au 4ème mois : bébé n’entend pas encore, bien que ses oreilles soient déjà formées. En revanche, il commence à distinguer la lumière vide à travers votre ventre.

-Au 5ème mois : bébé devient sensible aux bruits extérieurs : c’est le moment d’entamer la discussion, à voix basse ou en chanson !

-Au 7ème mois : son ouïe est totalement développée, si bien qu’il peut mémoriser les sons et percevoir les émotions.

> La musique dans la peau

> La musique dans la peau

Bébé n’est pas virtuose alors faites-vous plaisir sur la playlist ! Plus vous apprécierez la mélodie, plus il profitera de votre sensation de bien-être, et vous le fera peut-être même savoir à sa manière : frôlement de coude, petit coup de pied…

Si l’envie vous prend de pousser la chansonnette, adonnez-vous au chant prénatal ou au chant en solo ou en duo avec papa à la maison ! En plus d’être une excellente préparation à l’accouchement, bébé s’apaisera plus facilement à la naissance à l’écoute de ces mêmes chants.

Maman pressée ? Pas le temps d’écouter de la musique ou de chanter au cours de la journée ? Adoptez alors le bola de grossesse ! Un long collier à faire reposer sur votre ventre qui produira un léger son. Ce bijou a des vertus apaisantes pour bébé.

AVIS D’EXPERT : les bienfaits du chant prénatal

AVIS D’EXPERT : les bienfaits du chant prénatal

Le chant prénatal permet au fœtus de percevoir certaines fréquences vocal, tels que les sons graves. En plus d’être un moyen de communication divertissant pour vous et papa, il permettra d’identifier les différentes parties de votre corps tels que le périnée, les abdominaux ou encore le diaphragme : ce qui en fait une excellente préparation à l’accouchement ! Vous apprendrez à vous détendre et à contrôler votre souffle. Bien évidemment, ces séances de chant ne sont pas suffisantes, elles doivent être couplées à des explications pratiques sur l’accouchement.

 

Le chant prénatal en résumé…

Pour qui ? toutes futurs mamans et papa attirés par le chant et souhaitant découvrir cette pratique.

Par qui ? sages-femmes, professeurs de chant formés ou à la maison

Quand ? Une fois que bébé est sensible aux sons extérieurs, à partir du 5ème mois, sans modération !

Avantages ? Véritable moment de partage avec bébé et papa.

Inconvénients ? Les séances doivent être complétées d’une véritable préparation à l’accouchement. Elles sont un complément.

  •  Invitation au toucher

L’haptonomie, une activité à pratiquer seule ou accompagnée de papa. Elle consiste à communiquer avec bébé par le toucher, les caresses et la voix. En exerçant de petites pressions sur votre ventre, vous invitez bébé à y répondre. Cette première « rencontre » permet aux parents de s’ouvrir à la parentalité et d’attendre le jour J en famille.

ZOOM : Atelier haptonomie à la maison

ZOOM : Atelier haptonomie à la maison

L’haptonomie se pratique aussi bien en atelier, avec un médecin ou une sage-femme qu’à la maison, au calme, en solo en en duo avec papa. Voici quelques exemples de mouvements à réaliser chez soi…

Mouvements en duo : Maman s’allonge, papa est assis à ses côtés, au niveau du bassin. Il place ses mains de part et autre du ventre de maman et les bougent, en même temps, de droite à gauche, lentement et en appuyant légèrement.

Bébé va ressentir ces mouvements et il se peut qu’il vous réponde par petits coups. Soyez patients, il est nécessaire de persévérer pour obtenir un résultat !

En cas de contractions douloureuses ou de maman tendue, papa est invité à la masser.
Maman s’allonge, papa commence à masser l’une de ses jambes, en commençant par la cuisse, à l’aide de va-et-vient de gauche à droit jusqu’en bas de jambes. Les mouvements doivent être doux et lents. Un massage de pied est ensuite le bienvenu, puis papa remonte jusqu’à la cuisse en effectuant le même procédé.

 

Mouvements en solo : Maman s’allonge, une main en bas du ventre, l’autre juste au-dessus. En exerçant une légère pression elle les ramène vers le haut, tout en douceur. Arrivée en haut, maman lève les mains pour revenir au point de départ, puis recommence la manœuvre.
C’est un mouvement qui rassure bébé, le calme et l’invite à remonter dans l’utérus s’il est placé trop bas.

L’haptonomie peut être poursuivie après la naissance de bébé, jusqu’à la marche (haptonomie post-natale). Elle aide bébé à prendre conscience des ses appuis et renforce les liens affectifs.

L’haptonomie en résumé…

Pour qui ? tous les futurs maman et papas attirés par cette pratique et souhaitant la découvrir.

Par qui ? par un professionnel ou une sage-femme, ou à la maison, en solo et en duo avec papa.

Quand ? dès le début du 3ème mois, commencez rapidement vous permettra de sentir bébé beaucoup plus tôt.

Avantages ? une bonne répercussion sur le plan psycho-affectif de l’enfant si les séances sont poursuivies après la naissance.

Inconvénients ? Les séances doivent être complétées d’une véritable préparation à l’accouchement. Elles sont un complément.

Nactalou
Actualités liées
Ma grossesse

Bien préparer la naissance

Félicitations ! Votre petit bout de chou va bientôt pointer le bout de son nez ! Pour son arrivée, votre… […]
En savoir plus
Bien préparer la naissance
Ma grossesse

Une alimentation saine & équilibrée

Profiter de la grossesse pour adopter une alimentation saine et équilibrée est important pour préserver votre santé, et le bon… […]
En savoir plus
Une alimentation saine & équilibrée
Ma grossesse

Les étapes clés de la grossesse

Des tout premiers signes, à l’accouchement, chaque instant de la grossesse est précieux. Focus sur les étapes clés rythmant le… […]
En savoir plus
Les étapes clés de la grossesse
Nactalou

Nos produits à découvrir

Questions / Réponses

Dormir sur le côté gauche ou droit est la position la plus sûre. Le danger est plutôt si l’on dort sur le dos et là encore, il ne faut tout de même pas s’inquiéter (position du National Health Service).
Certaines préfèrent toutefois dormir sur le côté gauche pour libérer la veine cave et favorisez une meilleure circulation sanguine.

De façon générale, la fatigue est courante durant la grossesse, en particulier durant le 1er trimestre. Elle est notamment due aux changements hormonaux… La progestérone, par exemple, une hormone sécrétée pendant la grossesse, a un pouvoir sédatif et qui agit comme un somnifère naturel. L’énergie a tendance à revenir au cours du 2ème trimestre, le sommeil s’améliore et devient plus réparateur. En revanche, au 3ème trimestre, le sommeil semble plus perturbé (insomnies, inconforts, envies d’uriner, crampes…). En fin de grossesse, la fatigue peut aussi être liée à la prise de poids et au ventre qui limite une bonne nuit de sommeil.
Tout cela varie en fonction des femmes et est propre à chacune.

L’alimentation de la maman pendant la grossesse est essentielle pour le développement de bébé. C’est à ce moment qu’il expérimente les premières saveurs et commence à développer ses préférences alimentaires. Ainsi, il faut privilégier une alimentation saine, équilibrée et variée et on limite les aliments non recommandés. Pour mieux comprendre les aliments conseillés ou à limiter/éviter pendant la grossesse, vous pouvez consulter et télécharger notre fiche : Do / Don’t de l’alimentation

Une question ?
Nous répondons dans les
48 heures !