Nactalou
Mon allaitement

Les petits troubles courants de la digestion de bébé

Si l’allaitement offre à votre bébé tous les bienfaits dont il a besoin, il n’échappe pas pour autant à son lot de petits maux.

Gaz, tortillements, hoquet… Parfois, il arrive que la digestion soit un peu plus compliquée que prévue. Un panel d’astuces pour les soulager et autres conseils de prévention, ça vous tente ? Suivez le guide !

Les gaz : comment les éviter ?

L’émission de gaz est normale mais parfois exagérée et douloureuse due à un mauvais positionnement de votre bébé au sein. En ne prenant pas le sein correctement, il se met alors à avaler plus d’air avec votre lait.

AVIS D’EXPERT : comment positionner correctement bébé au sein ?

AVIS D’EXPERT : comment positionner correctement bébé au sein ?

  • Son corps est aligné, la bouche dans l’axe de votre mamelon, la tête légèrement inclinée en arrière.
  • Sa bouche est grande ouverte.
  • Le mamelon est placé bien au fond de sa bouche.
  • Pour vous aider, maintenez votre sein par-dessous, les doigts éloignés de l’aréole.

 

Si vous ressentez une douleur par mauvaise prise du sein, placez doucement votre petit doigt dans le coin de sa bouche pour le retirer. Puis repositionnez-le correctement.

Pourquoi votre bébé se tortille t’il ?

Ces tortillements sont souvent liés à un réflexe d’éjection trop fort : trop de lait vient d’un coup, votre bébé peine à suivre le rythme. La déglutition n’est plus optimale et il vous le fait savoir à sa manière !

 

« Question de parents : Tortillements, régurgitations, coliques ; mon alimentation peut-elle impacter la bonne ou mauvaise digestion de bébé ? »

Si vous n’avez pas à suivre un régime spécial pour allaiter bébé, il est nécessaire de continuer à manger sain, équilibré et varié. Pensez également à bien vous hydrater.
Evitez une trop grande consommation de caféine, et surtout, fuyez l’alcool et la cigarette !

Il convient de consulter un médecin au moindre changement alarmant : tétées difficiles, réveils nocturnes, perte de poids…

Le hoquet : un trouble courant ?

Si les bébés allaités font peu de rots contrairement aux bébés nourris au biberon, le hoquet leur est familier. Il survient typiquement quelques instants après une tétée vigoureuse et abondante. Rassurez-vous : tout comme le nôtre, il n’est pas douloureux.

 

AVIS D’EXPERT : comment agir en cas de hoquet ?

En remettant votre bébé quelques instants au sein, le hoquet devrait rapidement s’arrêter. Ces mouvements de succion/déglutition devraient suffire à rétablir le calme.

 

Si votre bébé prend correctement du poids, dort, joue et babille comme à son habitude, ces petits troubles ne doivent pas vous inquiéter. Au moindre doute, consultez votre médecin ou une conseillère en lactation qui vous indiquera la marche à suivre.

AVIS D’EXPERT : comment diminuer le réflexe d’éjection trop fort ?

AVIS D’EXPERT : comment diminuer le réflexe d’éjection trop fort ?

  • Videz un peu votre sein de lait avant de commencer la tétée.
  • Allaitez en position allongée sur le dos.
  • Utilisez des bouts de sein en début de tétée : à utiliser avec modération, ils peuvent provoquer une baisse de lactation et rendre la succion moins efficace à terme.
  • Faites téter deux fois de suite sur le même sein.
Nactalou
Actualités liées
Mon allaitement

Les bons gestes pour un allaitement réussi

Comment bien allaiter ? Quelles positions adopter ? A quel rythme ?… L’allaitement est un merveilleux moyen de créer du lien avec votre… […]
En savoir plus
Les bons gestes pour un allaitement réussi
Mon allaitement

Vivre l’allaitement sereinement

Donner le sein à bébé durant ses 6 premiers mois est une possibilité. Le lait maternel le protège contre certaines… […]
En savoir plus
Vivre l’allaitement sereinement
Mon allaitement

Décoder les pleurs de bébé

Seul et unique moyen d’expression, les pleurs font souvent partie du quotidien de bébé et du vôtre dans ses premiers… […]
En savoir plus
Décoder les pleurs de bébé
Mon bébé pas à pas

Véritables moments de partage

Les premiers échanges avec votre bébé seront autant d’occasions de tisser le lien d’attachement qui vous unit tous les deux. […]
En savoir plus
Véritables moments de partage
Mon allaitement

Les vrai-faux sur l’allaitement

L’allaitement, source d’interrogations, voire d’angoisses pour bon nombre de mamans…mais avant tout, un excellent moyen pour une croissance optimum du… […]
En savoir plus
Les vrai-faux sur l’allaitement
Mon allaitement

Pourquoi allaiter ? Comment bien démarrer ?

L’allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois de vie du bébé est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé… […]
En savoir plus
Pourquoi allaiter ? Comment bien démarrer ?
Nactalou

Nos produits à découvrir

Questions / Réponses

Le lait maternel se conserve :
– A température ambiante, entre 19°C et 22°C, lorsqu’il vient d’être recueilli pendant maximum 1 heure.
– Au réfrigérateur, à une température inférieure ou égale à 4°C, pendant 48 heures.
– Au congélateur, à -18°C, pendant 4 mois.
Le lait peut être conservé dans des kits en plastique prévus spécialement à cet effet (dépourvus de bisphénol A) ou dans des récipients en verre, qui conservent le mieux les anticorps. Il est important de bien noter sur chaque pot, la date et l’heure de prélèvement.

Tant que votre bébé a une alimentation exclusivement liquide, il n’est pas nécessaire de lui donner de l’eau. En revanche, dès que la diversification alimentaire commence, il est important de donner de l’eau régulièrement à votre enfant puisque les nouveaux aliments qu’il consomme sont moins riches en eau. En cas de forte chaleur ou de fièvre, donnez d’avantage d’eau à votre bébé : ses besoins seront plus importants que ceux d’un adulte puisqu’un bébé se déshydrate plus vite.

Contrairement à la période de grossesse, aucun aliment n’est strictement interdit pour la maman durant l’allaitement. Toutefois, certains produits sont à consommer avec modération car la qualité du lait est influencée par l’alimentation de la maman. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre fiche pratique :

Une question ?
Nous répondons dans les
48 heures !