Nactalou
Mon allaitement

Les vrai-faux sur l’allaitement

L’allaitement, source d’interrogations, voire d’angoisses pour bon nombre de mamans…mais avant tout, un excellent moyen pour une croissance optimum du bébé, renforcer les liens d’attachement avec bébé et pour lui éviter infections et allergies. Point par point, décelons les idées reçues en la matière, pour y voir plus clair !

L’allaitement fatigue ?

La maternité en général est source de fatigue… La fin de la grossesse sonne le début d’une toute nouvelle vie qui commence. Nuits courtes, situations imprévisibles, moments de doutes…un quotidien auquel il faut s’adapter !

Certes, vous êtes indispensable la nuit. Il vous faut compenser par des temps de pause ou de sieste dans la journée. Et profitez de ces temps privilégiés peau à peau, à partager sans modération, pour se découvrir et renforcer les liens.

Sachant qu’avec l’allaitement, nul besoin de stériliser, d’acheter, de réchauffer…vu sous cet angle, l’allaitement semble même moins contraignant, non ?

A noter qu’à la fin de la tétée, la prolactine se libère, une hormone qui facilite l’endormissement de la maman, le sommeil profond et réparateur, ainsi que l’ocytocine qui apaise, diminue le stress et augmente la tolérance à la douleur. Que demander de plus ?

 

L’allaitement fait mal ?

Vos mamelons sont sensibles, c’est tout nouveau. Si une réelle douleur est ressentie, ou au minimum une sensation désagréable, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour vérifier quelle peut en être la cause.
Pendant la tétée, veillez à ce que bébé soit bien positionné : le mamelon placé bien au fond de sa bouche grande ouverte pour éviter les frottements à l’origine des douleurs.
N’hésitez pas à appliquer sur votre mamelon un peu de lait, un corps gras aux vertus cicatrisantes. Evitez de porter des soutiens-gorge trop serrés ou coussinets d’allaitement humides pendant une trop longue durée ainsi que tout produits desséchants.

 

L’allaitement abime les seins ?

L’allaitement n’est en aucun cas coupable du changement d’apparence de vos seins. C’est davantage la grossesse et le temps qui en sont la cause. Avec l’âge, les seins deviennent moins fermes. Après la grossesse, il est possible d’observer une diminution de volume.

AVIS D’EXPERT : comment prendre soin de ses seins pendant l’allaitement ?

AVIS D’EXPERT : comment prendre soin de ses seins pendant l’allaitement ?

  • Inutile de se laver la poitrine à la fin des tétées au risque de remplacer votre propre odeur, par celle du savon ! Bébé risque de ne pas apprécier…
  • Optez pour des produits d’hygiène sans parfum.
  • Appliquez du lait sur les mamelons après la tétée.
  • Portez un soutien-gorge adapté à l’allaitement : la poitrine doit être soutenue, pas comprimée.

L’allaitement exclut papa ?

Papa est bien entendu invité aux séances d’allaitement de son enfant ! De précieux moments en famille qui permettront de vous retrouver, au calme. Papa peut notamment stimuler bébé pour le maintenir éveillé, l’aider à mieux prendre le sein et bien-sûr, participer aux câlins !

Dans le cas où maman tire son lait, papa peut prendre le relais et donner le biberon à son petit bout !

 

Le lait maternel n’est pas assez nourrissant ?

Totalement faux ! Aliment le plus naturel qui soit, le lait maternel est idéal pour le bon développement de bébé. S’il ne prend pas assez de poids, ce n’est pas dû à la qualité du lait, mais à la quantité qu’il ingère. Vérifiez qu’il est bien positionné et qu’il tête efficacement et aussi longtemps et souvent qu’il en a besoin.
A noter : qu’importe la taille de votre poitrine, la grande majorité des femmes produisent une quantité suffisante de lait pour allaiter.

Nactalou
Actualités liées
Mon allaitement

Les bons gestes pour un allaitement réussi

Comment bien allaiter ? Quelles positions adopter ? A quel rythme ?… L’allaitement est un merveilleux moyen de créer du lien avec votre… […]
En savoir plus
Les bons gestes pour un allaitement réussi
Mon allaitement

Vivre l’allaitement sereinement

Donner le sein à bébé durant ses 6 premiers mois est une possibilité. Le lait maternel le protège contre certaines… […]
En savoir plus
Vivre l’allaitement sereinement
Mon allaitement

Décoder les pleurs de bébé

Seul et unique moyen d’expression, les pleurs font souvent partie du quotidien de bébé et du vôtre dans ses premiers… […]
En savoir plus
Décoder les pleurs de bébé
Mon bébé pas à pas

Véritables moments de partage

Les premiers échanges avec votre bébé seront autant d’occasions de tisser le lien d’attachement qui vous unit tous les deux. […]
En savoir plus
Véritables moments de partage
Mon allaitement

Les vrai-faux sur l’allaitement

L’allaitement, source d’interrogations, voire d’angoisses pour bon nombre de mamans…mais avant tout, un excellent moyen pour une croissance optimum du… […]
En savoir plus
Les vrai-faux sur l’allaitement
Mon allaitement

Pourquoi allaiter ? Comment bien démarrer ?

L’allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois de vie du bébé est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé… […]
En savoir plus
Pourquoi allaiter ? Comment bien démarrer ?
Nactalou

Nos produits à découvrir

Questions / Réponses

Le lait maternel se conserve :
– A température ambiante, entre 19°C et 22°C, lorsqu’il vient d’être recueilli pendant maximum 1 heure.
– Au réfrigérateur, à une température inférieure ou égale à 4°C, pendant 48 heures.
– Au congélateur, à -18°C, pendant 4 mois.
Le lait peut être conservé dans des kits en plastique prévus spécialement à cet effet (dépourvus de bisphénol A) ou dans des récipients en verre, qui conservent le mieux les anticorps. Il est important de bien noter sur chaque pot, la date et l’heure de prélèvement.

Tant que votre bébé a une alimentation exclusivement liquide, il n’est pas nécessaire de lui donner de l’eau. En revanche, dès que la diversification alimentaire commence, il est important de donner de l’eau régulièrement à votre enfant puisque les nouveaux aliments qu’il consomme sont moins riches en eau. En cas de forte chaleur ou de fièvre, donnez d’avantage d’eau à votre bébé : ses besoins seront plus importants que ceux d’un adulte puisqu’un bébé se déshydrate plus vite.

Contrairement à la période de grossesse, aucun aliment n’est strictement interdit pour la maman durant l’allaitement. Toutefois, certains produits sont à consommer avec modération car la qualité du lait est influencée par l’alimentation de la maman. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre fiche pratique :

Une question ?
Nous répondons dans les
48 heures !