Chine Arabie Saoudite France United Kingdom
Imprimer Envoyer à un ami

L'allaitement maternel



Le lait maternel,  c’est l’alimentation idéale pour le nourrisson. C’est un moment de partage unique privilégiant l’interaction mère-enfant. L’allaitement ne doit pas être source d’inquiétude, c’est un acte naturel universel. Comme toute expérience humaine, l’allaitement nécessite une période d’apprentissage. Voici quelques réponses aux questions fréquentes que de nombreuses mamans se posent.


L’allaitement peut-il fatiguer ?
Une fatigue peut se manifester au début de l’allaitement, mais les bénéfices physiologiques de l’allaitement pour la mère sont une contrepartie inestimable à cette fatigue : il permet de retrouver sa silhouette d’avant grossesse plus rapidement grâce aux contractions utérines provoquées par l’allaitement.

Comment savoir si j'ai assez de lait ?   
Le manque de lait est un cas très rare. Si votre enfant pleure après une tétée, il est plus probable que ce soit en raison d'une mauvaise position ou de la succion. N'hésitez pas à vous faire aider par le personnel médical de l’établissement où vous avez accouché ou par votre médecin.

J'ai trop de lait, comment faire ?   
Vous pouvez recueillir le lait régulièrement manuellement ou à l'aide d'un tire-lait, en respectant les règles d’hygiène préconisées. Le stockage doit se faire au frais à +6 degrés pendant 48 heures maximum.

Dois-je lui donner à téter un sein ou les deux ?
Pendant les quinze premiers jours, donnez vos deux seins à chaque tétée, le temps que la sécrétion de lait soit bien établie. Ensuite, vous pourrez changer de sein à chaque tétée. Cette alternance permet de laisser un sein au repos à chaque repas, ce qui diminue les risques de crevasses

Mes seins sont engorgés, que faire ?
Vos seins sont tendus, douloureux ? Votre bébé n'arrive pas à téter ? Il n'y a rien de grave. Une astuce : mettez-vous sous une douche chaude qui va stimuler l'écoulement du lait. Vous pouvez aussi poser des compresses d'eau bouillie sur vos seins plusieurs fois par jour. Masser le sein engorgé peut également vous soulager.

J'ai peur d'avoir des crevasses... Comment les éviter ?   
Les crevasses sont de petites fentes de la peau des mamelons qui sont douloureuses. Pour les éviter, veillez à ce que votre enfant prenne bien toute l'aréole en bouche et ne vous fasse pas mal en tétant. Ensuite, évitez les tétées trop longues à la fin desquelles le bébé mâchonne le mamelon sans boire. L'hygiène est aussi importante : tout ce qui est en contact avec vos seins doit être propre. Préférez enfin les soutien-gorges en coton, ceux en synthétique pouvant favoriser l'installation de crevasses.

 

J'ai l'impression que mon bébé boit trop vite... Que puis-je faire ?   
Certains bébés boivent si vite qu'ils avalent autant de lait que d'air... Ils éternuent, toussent, et peuvent rejeter du lait après la tétée. Dans ce cas, vous pouvez peut-être essayer de lui proposer une pause au cours de la tétée pour lui faire faire un rot.

Que faire si mon bébé refuse une tétée ?   
Il se peut que votre bébé soit fatigué ou de mauvaise humeur. Il aura alors plus de difficultés à terminer son repas. Tant que cela reste un phénomène isolé, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. A la tétée suivante, laissez-le un peu plus longtemps au sein. Vous pouvez lui donner autant de tétées qu'il vous semble nécessaire pour rétablir l'équilibre. Sachez qu'entre 0 et 6 mois, un bébé a besoin de 6 à 8 tétées par jour.

Quelle est la fréquence des tétées ?
Un intervalle moyen de deux à trois heures entre chaque tétée est recommandé. Les rythmes sont propres à chaque bébé, ne vous inquiétez pas, votre enfant trouvera naturellement son rythme.