Chine Arabie Saoudite France United Kingdom
Accueil > Bébé > Diversification alimentaire
Imprimer Envoyer à un ami

La diversification alimentaire


femme et bébé

A partir du 6ème mois, la diversification alimentaire peut débuter. Il s’agit d’une étape essentielle pour votre bébé au cours de laquelle il va se familiariser avec de nouvelles saveurs et de nouvelles textures.

 

 

 

 

 

La diversification alimentaire consiste à complémenter petit à petit l’alimentation du nourrisson en passant d’une alimentation exclusivement lactée à une alimentation plus variée proposant des nouveaux aliments de consistance nouvelle. D’une part, on introduit les céréales, fruits et légumes avant de proposer viandes, poissons et œufs. D’autre part, la consistance évolue vers des textures de plus en plus solides : compote ou purée lisses puis textures moulinées et enfin petits morceaux.

 

Pourquoi la diversification ?

Il est raisonnable de débuter la diversification alimentaire entre l'âge de 5 à 6 mois révolus. A cet âge-là, la plupart des bébés sont prêts physiologiquement et psychologiquement à consommer des aliments mixés. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de commencer la diversification alimentaire à 6 mois (180 jours).


La diversification alimentaire est une étape indispensable au développement du nourrisson tant sur le plan nutritionnel que sur le plan psychomoteur. En effet, c’est aussi le passage de la succion à la mastication. L’introduction de nouveaux aliments permet le développement sensoriel du bébé (consistance, goût, odeur, couleur).


La diversification alimentaire a lieu à un moment où les besoins en énergie et en nutriments du bébé dépassent ce qui peut être apporté par le lait maternel ou infantile seul.

 

Comment savoir si votre bébé est prêt pour la diversification ?

Lorsque le bébé est physiologiquement prêt pour découvrir d’autres aliments que le lait, certains signes apparaissent :

 

Augmentation de la salivation.
Capacité à avaler des aliments non liquides.
Apparition du mouvement latéral de mastication.
Capacité à s'asseoir avec appui.
Contrôle postural du cou et de la tête.
Plus grande capacité à exprimer la faim et la satiété.


Soyez attentifs à tous les signes que votre bébé va manifester afin de diversifier son alimentation au bon moment.

 

Comment bien réussir la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire consiste à proposer progressivement des aliments solides, des textures, des goûts et différents modes d‘alimentation, encore inédits pour le nourrisson.


Il est important de rappeler que le lait reste l’aliment primordial pour votre bébé. Mais de nouveaux aliments comme les céréales ou encore les fruits et les légumes vont pouvoir progressivement faire leur apparition dans le menu de bébé.

 

Voici nos conseils pour permettre à votre bébé de découvrir progressivement de nouvelles saveurs !

Pendant les 5 premiers mois, l’alimentation du bébé est exclusivement lactée.

A partir de 5-6 mois et jusqu’à 12 mois : introduction des céréales infantiles
Il est recommandé de consommer au moins 500ml de lait de suite par jour (2 ou 3 biberons selon l’âge). Les céréales infantiles peuvent être introduites car elles contiennent de l’amidon et des glucides complexes dont la digestion est plus lente que le lactose du lait. Ainsi l’effet de satiété dure plus longtemps et les biberons peuvent être plus espacés.

A partir de 6 mois et jusqu’à 12 mois : continuation de l’allaitement maternel ou consommation de lait de suite

Vers 5-6 mois : initiation à l’alimentation variée (goût / couleur / texture)
Introduction des légumes : on peut associer aux légumes un peu de pomme de terre pour faire liant en préparant une purée homogène onctueuse.
Introduction des fruits : en général ils sont facilement acceptés car ils ont une saveur sucrée.
La quantité des fruits et légumes doit être augmentée progressivement.
Les aliments doivent être proposés mixés et sans morceaux au début pour peu à peu laisser place à des petits morceaux qui seront mastiqués avec l’apparition des premières dents.


Vers 6-7 mois : introduction de la viande et du poisson
Il s’agit alors d’introduire des protéines animales autres que le lait dans le menu de bébé : petits morceaux de viande / poisson / jambon et jaune d’œuf (n’utiliser le blanc d’œuf qu’à partir de 8 mois à cause de l’ovalbumine allergisante).

 

Dès 7 mois-1 an : poursuite de la diversification
Vous pouvez alors présenter à votre bébé d’autres ingrédients laitiers, en plus du lait, tels que yaourts, petits suisses ou fromage blanc.
Riz, pâtes alimentaires, pain et biscuits peuvent alors faire leur apparition dans l’alimentation de votre enfant. Le cacao peut être introduit à partir de sept-huit mois.



Dans tous les cas, il faut consulter votre médecin ou votre pédiatre pour avoir un avis médical personnalisé.